Au secours, mon rapport d’activité
est en panne d’attractivité !

Incontournable dans la vie corporate, le rapport d’activité, rapport annuel ou encore rapport RSE est un passage crucial en terme d’exposition. Et pourtant combien de personnes le lisent vraiment ?

À l’heure où l’information est minimaliste et où même les mails les plus succints dépérissent pendant des semaines dans nos boîtes de réception, rares sont les courageux décidés à regarder de près les 50 pages du rapport d’activité.

Pourtant, le rapport d’activité véhicule l’image de l’entreprise, et les quelques personnes amenées à le consulter par obligation professionnelle vous percevront mieux si sa lecture est simple et agréable. Peut-être même que votre lectorat s’en trouvera élargi, transformant ce passage obligé en opération de communication bénéfique.

Voici quelques conseils pour y arriver !

Comment renforcer l’attrait de mon support et surprendre mes lecteurs ?

→ Première tendance évidente : faire du beau

Aujourd’hui, tout le monde met de belles photos dans son rapport. Pour sortir du lot, il est donc nécessaire de casser un peu les codes : pourquoi pas en choisissant d’utiliser l’illustration ?

Il n’est pas nécessaire de transformer votre rapport en catalogue d’art contemporain, d’autant que cela coûte cher. L’illustration peut par exemple être présente sous forme de croquis ou de belles images réalisées sur-mesure, en mettant en avant vos métiers, à la manière d’un carnet de voyage.

Rapport RSE – Dalkia. Illustrations : Titwane.

Deuxième tendance : le storytelling

Afin de faciliter la lecture et l’immersion dans votre univers, il est à la mode de se raconter sous forme d’histoire plutôt que dans une succession de chapitres, d’interviews et d’infographies. Mais là encore,  il faut réussir à être original pour dépasser l’effet « magazine ».

L’intrigant monsieur Langley: à la fois roman et rapport d’activitéGroupe BPCE – Réalisé par Havas.

Mais dites donc, du beau dessin associé à du récit… cela donne de la bande dessinée, non ?

La bande dessinée est un support qui parle à tous : 76 % des français ont déjà lu au moins un album dans leur vie et 23 % des diplômés Bac +5 lisent régulièrement des BD (Enquête nationale CIBDI 2011). Preuve que c’est un média qui parlera à votre cible, lui donnera davantage envie de consulter vos documents et de se les approprier.

Contactez-nous si vous avez envie d’en parler !